Archives mensuelles : mars 2011

Infécondité et Assistance Médicale à la Procréation (AMP)

Cette recherche porte sur l’étude du recours aux biotechnologies dans le cas de l’assistance médicale à la procréation (AMP). Elle s’inscrit dans un contexte où l’infertilité suscite une forte demande de soins dans les pays d’Afrique, contexte où les conséquences sociales pénalisent dramatiquement les femmes. Cette situation provoque des mobilités sanitaires transfrontalières, soit vers les pays du Sud, soit ver les pays Occidentaux (en France notamment où la prise en charge des FIV est assurée par la Sécurité Sociale).
A partir d’études de cas (entretiens, observations et analyse de contenus sur le web), cette recherche propose d’aborder : (1) le transfert de la technologie AMP du Nord au Sud, sa réception et son appropriation (2) l’inscription de ces pratiques thérapeutiques dans l’offre locale de prise en charge de l’infertilité (3) l’impact de cette nouvelle technologie sur la représentation de la procréation, de la famille et sur les rapports de genre dans les Suds (4) le rôle du web dans la diffusion de cette technologie. Ce projet pluridisciplinaire déploie des instruments d’analyse qui relèvent autant de l’anthropologie du genre, de la famille, de la santé, de l’innovation que des sciences de l’information et de la communication.

Journées « Paternité, genre et parenté » – 31 mars et 1er avril 2011 – EHESS Marseille

Journées Dimension sexuée de la vie sociale

ANR Pères en solitaire,

Paternités contemporaines et nouvelles trajectoires familiales (ANR-08-JCJC-0057-01)

Axe transversal Maternité, paternité : métamorphoses et permanences de la différenciation sexuée (MMSH)

Jeudi 31 mars et Vendredi 1er avril 2011

Salle A, 2ème étage ((EHESS) – Centre Norbert Elias – Vieille Charité – 2 rue de la Charité – 13002 Marseille

Contact : Agnès Martial, 04 91 14 07 85, agnes.martial@univmed.fr

Argumentaire général

Les changements advenus dans la définition, les représentations et les usages de la paternité demeurent peu abordés par les sciences sociales. Ils apparaissent pourtant comme de féconds révélateurs d’une évolution plus générale des rapports de genre, des statuts et des rôles parentaux, ainsi que des modalités de construction des identités masculines contemporaines. Ces deux journées d’étude aborderont les reconfigurations de la paternité à travers l’analyse des enjeux que recouvrent les ruptures conjugales et les trajectoires post-divorce et séparations, étudiées en France et en Espagne, tout en ouvrant la perspective à la dimension historique de ces redéfinitions, et à l’étude de leurs déclinaisons au sein d’autres univers culturels.

Programme des journées « Paternité, genre et parenté »

Etat des lieux et perspectives du don d’ovocytes en France

ABALLEA Pierre , BURSTIN Anne , GUEDJ Jérôme , FRANCE. Inspection générale des affaires sociales

Paris ; Inspection générale des affaires sociales

Comme d’autres activités de soins recourant au don de produits du corps humain, le don d’ovocytes est caractérisé par un déséquilibre marqué entre un besoin croissant dans le cadre de l’assistance médicale à la procréation (AMP) et un nombre de donneuses notoirement insuffisant. Alerté par l’agence de la biomédecine (ABM) et les professionnels sur les conséquences de cette incapacité à satisfaire sur le territoire national les besoins des couples requérant ce don de gamète, et notamment sur l’importance du recours à des soins transfrontaliers, la ministre de la santé et des sports a souhaité que l’Inspection générale des affaires sociales mène une étude approfondie de la situation du don d’ovocytes en France. La première partie du rapport présente un état des lieux du don d’ovocytes en France et la seconde partie propose des pistes d’amélioration de la couverture des besoins en don d’ovocytes.

Source : http://www.ladocumentationfrancaise.fr

Sommaire du rapport

Le rapport en pdf